Pathologies

1. Douleur

Vos pieds vous font souffrir? Le podiatre est là pour vous aider!
Saviez-vous que parfois, les douleurs au niveau des chevilles, jambes, genoux ou même du dos peuvent provenir de vos pieds? Par une évaluation biomécanique complète, le podiatre sera en mesure de vous aider à cerner l’origine possible de vos douleurs et vous proposer des plans de traitements adaptés au besoin.

2. Ongle incarné

L’ongle incarné est un problème fréquemment rencontré, touchant principalement l’ongle du gros orteil mais pouvant aussi toucher les autres ongles. Il se caractérise par une portion d’ongle qui pénètre la peau, provoquant ainsi une inflammation douloureuse. Les causes sont nombreuses : traumatisme à l’ongle, ongle trop courbé, mauvaise coupe d’ongle, mauvaises chaussures, pathologies osseuses sous-jacentes, etc.

Si négligé, l’ongle incarné pourrait s’infecter. Il est donc important de le traiter. À la Clinique podiatrique Hugo Desrochers, le Dr Desrochers, podiatre, posera un diagnostic et vous proposera les traitements appropriés. Parfois, la coupe en biseau de l’ongle avec application d’antibiotique topique peut s’avérer suffisante. Une chirurgie mineure, peu douloureuse, effectuée en clinique sous anesthésie locale peut aussi vous être proposée.

3. Verrue plantaire

La verrue plantaire est une petite lésion cutanée causée par le virus du papillome humain (VPH). Elle apparaît classiquement au niveau de la peau sous forme de lésion bien délimitée, souvent surélevée et rugueuse. La verrue plantaire peut être isolée ou regroupée sous forme de « mosaïque ». Lorsque non traitées, les verrues plantaires peuvent avoir tendance à grossir et se multiplier et sont même contagieuses pour les autres personnes par contact direct ou indirect.

Le podiatre pourra vous proposer les traitements les mieux adaptés à vos besoins. Parmi ceux-ci on retrouve l’application d’acide, l’injection d’un médicament anti verruqueux, la prescription de certains autres médicaments ou parfois même l’ablation chirurgicale.

4.Onychomycose/ongle épais

Il peut y avoir différentes causes à un ongle épais. L’onychomycose est une de ces causes. Il s’agit d’une infection fongique («champignons») de l’ongle pouvant causer un épaississement, un changement de coloration, un décollement et parfois même une déformation de l’ongle.
Le podiatre est en mesure de poser un diagnostic et vous proposer les traitements indiqués. Il possède les outils pour vous aider avec ce problème. Le débridement de l’ongle est souvent nécessaire en plus de la prescription de produits antifongiques.

5.Blessures sportives

Entorse? Fracture de stress? Tendinite? Périostite? Ongle traumatisé? Ou autre blessure sportive?
Venez consulter votre podiatre qui veillera à vous offrir un traitement adapté à vos besoins.
(voir Traitement des blessures sportives )

6.Oignons (Hallux valgus)

Communément appelé «oignon», l’hallux valgus est caractérisé par une proéminence visible sur le côté de l’articulation du gros orteil. Il s’agit en fait principalement d’un déplacement osseux au cours duquel le premier métatarse se déplace vers l’intérieur et le gros orteil en lui-même se déplace plutôt vers le 2e orteil, créant ainsi une proéminence osseuse visible. Le mal alignement ainsi créé peut être responsable d’arthrose prématurée dans l’articulation du gros orteil, pouvant à son tour être responsable de douleur. La proéminence en elle-même peut parfois aussi causer de la douleur par le frottement dans la chaussure. L’inflammation dans les tissus mous peut aussi contribuer à accentuer l’apparence de la «bosse» causée par l’hallux valgus.
On reconnait un facteur génétique prédisposant au problème dans une grande proportion des cas. Des facteurs mécaniques peuvent aussi prédisposer au problème comme l’affaissement de l’arche plantaire («pieds plats») et l’hyperlaxité ligamentaire par exemple. De mauvaises habitudes de chaussure peuvent aussi amplifier les déformations dans certains cas, principalement par le port de chaussures à talons hauts.
En ce qui a trait aux traitements, le port de chaussures adéquates est tout d’abord recommandé et, dans les cas où l’affaissement de l’arche plantaire est une cause importante, des orthèses plantaires peuvent être utiles. Dans certains cas, certains exercices d’étirement et de mobilité peuvent aider. Pour le soulagement de la douleur, des anti-inflammatoires ou une infiltration de cortisone peuvent parfois être recommandées. Finalement, au besoin, le podiatre pourra vous recommander de consulter en chirurgie si votre cas le nécessite.

7. Épine de Lenoir/fasciite plantaire

Les douleurs au talon représentent un important motif de consultation. Le syndrome d’épine de Lenoir et la fasciite plantaire sont des diagnostics fréquemment associées à ces douleurs. Plusieurs autres causes peuvent par contre expliquer des douleurs au talon. Par une bonne anamnèse et une évaluation complète, le podiatre est en mesure de diagnostiquer votre problème et son origine.
Pour ce qui est de la fasciite plantaire, il s’agit en fait d’une inflammation/blessure au niveau du fascia plantaire, une membrane fibreuse épaisse reliant l’os du talon à la base des orteils et étant responsable du bon maintien de l’arche plantaire. La douleur est souvent localisée au talon mais peut aussi s’étendre à l’arche plantaire.
Son origine peut être traumatique (blessures sportive, activité plus intense qu’à l’habitude, etc) ou dûe à un débalancement dans le fonctionnement du pied.
Selon votre douleur et son origine, le podiatre est en mesure de proposer le ou les traitement(s) correspondant le mieux à votre situation. Parmi ceux-ci on retrouve les bandages thérapeutiques («taping»), l’orthèse plantaire, l’application temporaire de glace associée à un arrêt temporaire de certaines activités physiques, certains exercices d’étirement, l’ajout de certains coussins/supports dans la chaussure, la prescription d’anti-inflammatoires ou même l’infiltration de cortisone. N’hésitez donc pas à venir consulter votre podiatre si une douleur au talon se manifeste.

8.Pied diabétique

Saviez-vous que les gens touchés par le diabète doivent porter une attention toute particulière à leurs pieds?
Effectivement, le diabète, surtout lorsque mal contrôlé, est susceptible de causer une neuropathie (perte de sensibilité entre autres) et une diminution de la circulation sanguine. Ces deux effets sont susceptibles de causer des complications au niveau des pieds et doivent donc être pris en charge. Pour une personne atteinte de diabète, il est tout d’abord important de s’assurer de bien contrôler sa glycémie. En ce qui a trait aux pieds, il devient particulièrement important de prendre en charge tous les problèmes pouvant se manifester, que ce soit des ongles épais ou trop courbés, des fissures, des cors et callosités, etc.
À la clinique, le podiatre Hugo Desrochers s’assure tout d’abord d’évaluer la condition de vos pieds par un examen complet comprenant entre autre un volet vasculaire et neurologique. Les traitements et soins nécessaires vous seront aussi prodigués. Des suivis avec les autres professionnels traitant pourront aussi être faits afin de favoriser une meilleure prise en charge de votre santé.

9. Autres pathologies

- Orteils marteaux
- Pieds plats
- Transpiration excessive
- Tinea pedis / pied d’athlète
- Cors et callosités
- Névrome
- Etc