FAQs

1. Qu’est-ce qu’un podiatre?

«Le podiatre est un professionnel autorisé par la Loi à traiter les affections locales des pieds qui ne sont pas des maladies du système. Dans sa pratique professionnelle, le podiatre est aussi autorisé, sous certaines conditions, à faire de la radiologie et à prescrire des médicaments. Plus particulièrement, le podiatre :

• identifie les tumeurs, les fractures, les maladies de la peau et des ongles à l’aide d’observations des signes cliniques usuels, d’analyses de laboratoire et de radiographies (le podiatre doit alors être détenteur d’un permis de radiologie);

• identifie les problèmes affectant le système musculo-squelettique des pieds, c’est-à-dire les troubles de postures, d’alignement, les déformations et autres types de déviations affectant les structures osseuses et articulaires des pieds. Diagnostique et évalue les troubles de la démarches engendrés par les faiblesses et vices de posture des pieds;

• pratique des interventions chirurgicales dans le traitement d’affections locales, telles les lésions affectant le système tégumentaire (peau et ongles);

• traite les pathologies affectant le système musculo-squelettique (déformation d’arrière-pied, d’avant-pied, pieds plats);

• effectue des traitements dans le secteur traumatologique des pieds (entorses de divers types, fractures de stress, tendinite);

• prescrit toutes formes d’appareillages nécessaires aux pieds, tels orthèses, chaussures correctives;

• conseille ses patients sur les règles à suivre lors de traitements particuliers, ainsi qu’en matière de soins hygiéniques;

• administre et prescrit des médicaments selon la réglementation de l’Ordre;

• procède à la rééducation des pieds traumatisés et à la rééducation post-chirurgicale, afin de redonner aux pieds une fonction normale lors de la marche. »

Source : Ordre des podiatres du Québec, « Le podiatre », Services et traitements, http://www.ordredespodiatres.qc.ca/le- podiatre/services-et-traitements.php

2. Quand devrais-je consulter un podiatre?

Dès qu’une douleur se manifeste au niveau des pieds, ou même des chevilles, jambes, genoux ou au dos. Vous pouvez aussi consulter pour toute inquiétude relative à vos pieds, votre démarche ou votre posture et ce, peu importe l’âge.

3. Est-ce que les frais chez le podiatre sont couverts par les assurances?

La majorité des régimes d’assurances privées remboursent les frais chez le podiatre. Ils ne sont par contre pas couverts par la RAMQ. Il suffit de vérifier avec votre régime d'assurance pour connaître le montant remboursé pour les traitements podiatriques ou au besoin les orthèses plantaires prescrites chez le podiatre.

4. Ai-je besoin d’une référence de mon médecin pour consulter un podiatre?

Non, aucune référence médicale n’est nécessaire pour consulter (Nous joindre) un podiatre ou même pour obtenir une orthèse podiatrique si elle est nécessaire.

5. À partir de quel âge puis-je consulter le podiatre avec mon enfant?

Il n’y a pas d’âge précis pour consulter un podiatre. Dès les premières semaines ou les premiers mois suivant la naissance, le podiatre peut faire une évaluation des pieds de votre enfant. Il pourra alors vous proposer des traitements au besoin ou les suivis recommandés afin de bien suivre le développement de votre enfant. Si vous avez une inquiétude en lien avec les pieds de votre enfant ou sa démarche, n’hésitez donc pas à consulter votre podiatre.

6. Quelle est la différence entre un podiatre et un orthésiste?

Pour répondre à cette question fréquemment posée et par souci d’objectivité, nous répondrons à cette question en vous invitant à consulter un article ayant été écrit par la revue Protégez-Vous. http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/20070127a.html